• Home  / 
  • Cuisine
  •  /  Mon test de la yaourtière Lagrange 439101 : redoutablement efficace et pas chère

Mon test de la yaourtière Lagrange 439101 : redoutablement efficace et pas chère

14 mars 2017

Les produits laitiers ont tout bon. Ils contribuent à nous maintenir en bonne santé et en bouche, ils sont délicieux. C’est ainsi que l’habitude d’en prendre chaque jour s’est installée. Seulement, depuis peu, comme tout le monde, j’ai eu vent des malversations du monde industriel. Hélas, l’agroalimentaire aussi est concerné par les contrefaçons. Depuis, avant d’avaler quoi que ce soit, j’étudie littéralement la composition du produit. De cette manière, je sais de quoi est fait ce que je mange et sa provenance.

Comme vous pouvez vous l’imaginer, ce n’est pas un exercice facile. J’ai alors pensé qu’il serait plus simple de fabriquer moi-même mes yaourts, mes crèmes aux œufs et consorts. Mais pour cela, il a fallu s’équiper comme il faut. J’ai donc traqué la bonne yaourtière. Comme je suis quelqu’un d’exigeant, je voulais une machine facile d’utilisation tout en étant efficace. En réalité, je voulais surtout qu’elle me serve longtemps et que j’aie plaisir à l’utiliser. La chasse s’est avérée ardue.

Mes exigences

Ma conception de la yaourtière idéale est la suivante : qu’elle permette de fabriquer de bons yaourts sans me prendre la tête, soit moderne mais qui conserve quand même le modèle basique avec des pots en verre. C’est un critère important car le goût me semble modifié avec les emballages en plastique. Après quelques recherches en ligne, mon choix s’est fixé : les yaourtières Lagrange sont un gage de qualité. Le modèle était à la hauteur de mes attentes. Et puis, avant moi, il a convaincu presque la quasi-totalité de ses utilisateurs.

Ce que je lui trouve

Le design de cette yaourtière a été très bien étudié. Le modèle allie performance et esthétique. Son cadran électronique vous assure une programmation pouvant aller jusqu’à 11 heures. Même les sept pots sont joliment décorés. Son concepteur a pensé à tout. Il a fait l’effort de faire en sorte à rendre possible la juxtaposition des couvercles entre eux.

Et ce n’est pas tout, puisqu’une zone de marquage a été intégrée exprès pour annoter la saveur du yaourt afin de les distinguer entre eux et même le feutre est fourni. Pour couronner le tout, un petit manuel de cuisine intitulé « yaourt » est venu accompagner ce petit bijou d’ustensile pour varier vos recettes. La capacité des pots vous permet de préparer de bons yaourts de grandes tailles et riches en parfum. Côté finance, je n’ai pas eu à m’en faire. Sa puissance de 13 W permet une économie d’énergie non négligeable. Enfin, au niveau sécurité, puisque la yaourtière ne dégage très peu de chaleur, elle ne sera pas brûlante.

Astuces d’utilisation

L’idéal est de faire fonctionner la yaourtière la nuit pendant les heures creuses. Le matin, le programme sera effectif et vous pouvez placer vos yaourts au frigo. Le soir venu, vous pourrez déguster votre self made yoghourt ! La vie est vraiment plus belle avec cette yaourtière puisqu’au bout de deux jours, vos yaourts seront encore plus fermes et onctueux.

Click here to add a comment

Leave a comment: