Des poules dans son jardin

10 juin 2019

Il existe différents avantages à élever des poules chez vous. Avoir des poules dans son jardin offre des avantages mais aussi quelques inconvénients qui restent minimes si vous vous organisez comme il se doit. Le poulailler a effectivement ces derniers temps, le vent en poupe, mais si, suivant la réglementation en vigueur selon votre commune de résidence, vous avez la possibilité d’élever des poules, et bien, ne vous en privez pas ! Nous allons vous dire pourquoi…

poules-chez-soi

Les avantages d’avoir des poules dans votre jardin

Tout naturellement, élever des poules chez soi, vous permet de récolter chaque jour de bon oeufs bien frais, et quand on sait les bienfaits des oeufs sur la santé, il est agréable d’avoir des oeufs bio dont on connaît la provenance et pour cela, vos propres poules seront les meilleures !

Pour les enfants, c’est une activité très ludique, par ailleurs, les poules sont également très sociables quand on les connaît bien. Puis, quel plaisir, d’aller récolter les oeufs !

Pour recycler vos déchets ménagers, rien de mieux que des poules qui aiment les épluchures, déchets du potager, qui peuvent consommer également de la coquille de leurs oeufs réduite en poudre et mélangée aux épluchures, sans oublier également que les fientes de poules sont un engrais très riche. Elles sont également très efficaces pour lutter contre les nuisibles des jardins.

Bien évidemment, un poulailler à la maison nécessite un minimum d’organisation et un bon emplacement. Il convient de considérer les besoins des animaux tout comme le voisinage. Pour cela, il faut se référer à la réglementation en vigueur qui existe dans chaque commune et qui concerne l’installation d’un poulailler. Vous pouvez également trouver de l’info sur internet avec des sites spécialisés comme monpoulailler.fr/

Les inconvénients des poules dans le jardin ?

Les inconvénients d’avoir des poules dans le jardin, sont simplement que les poules adorent gratter la terre, aussi, si vous tenez à votre belle pelouse ou beaux massifs de fleurs, mieux vaut leur prévoir un enclos suffisamment large pour qu’elles puissent vaquer à leurs petits plaisirs…

Bien évidemment, les poules pourraient aussi se régaler des semis au jardin, mieux vaut, à cette période, ne pas laisser vagabonder des poules.

Vous devez offrir un habitat soigné et bien au sec à vos poules, de même très sécurisé pour éviter les intrusions de prédateurs comme les chats, les fouines ou les renards si vous êtes à la campagne comme à la ville.

L’inconvénient majeur du poulailler est le nettoyage régulier qui doit y être fait, c’est notamment, celui surtout de la litière des poules. Pour éviter les gros dégâts et les odeurs, mieux vaut se contenter de deux poules qui sont suffisantes dans une famille de 4 personnes. Préférez également deux poules et évitez le coq surtout si votre but est d’avoir des oeufs et donc pas de poussins. A savoir, que selon les ardeurs d’un coq, il ne lui faut pas moins que 7 à 8 poules, ainsi, autant éviter le coq avec un petit cheptel…

Enfin, avoir des poules chez soi nécessite de connaître au préalable leurs besoins. Les poules aiment dormir perchées, elles ont besoin d’un habitat au sec et bien protégé des courants d’air, elles ont horreur de l’humidité, elles aiments également pouvoir pondre dans un endroit tranquille et prévu à cet effet. Elles sont les mêmes besoins que nous, manger, boire, dormir et se sentir en sécurité.

Si toutes les conditions sont remplies, vous pourrez récolter de bons oeufs frais chaque jour.

Pour cela, certaines races de poules pondent plus que les autres, durant les deux premières années elles sont très productives, c’est au bout de six ans que la poule ne pond plus. Pour de bonnes pondeuses préférez les races rustiques et anciennes, pour les oeufs et pour la chaire si tel est aussi votre objectif, choisissez ainsi des races comme la Géline, poule d’Alsace, la Houdan, la Gâtinaise, la Marans, la Coucou grise, la Sussex blanche
A savoir aussi qu’en hiver, les poules pondent moins et parfois, pas du tout, aussi certaines poules dont certaines évoquées juste avant comme la Géline de Touraine ou la Gâtinaise qui, elles pondent aussi à cette période sont donc conseillées.

Les poules d’ornement amusent les enfants de par leur aspect mais pondent aussi deux fois moins en général qu’une poule pondeuse, mais rien ne vous empêche de mêler deux races…

Enfin et pour finir,si votre poulailler ne dépasse pas 5m² (emprise au sol) aucune déclaration de travaux n’est à faire. Il suffit de se référer à la réglementation en vigueur dans votre commune. Pour un poulailler supérieur à 20 m², un permis de construire est obligatoire.

Click here to add a comment

Leave a comment: