• Home  / 
  • Bien-être
  •  /  Les outils ergonomiques pour soulager le mal de dos

Les outils ergonomiques pour soulager le mal de dos

29 septembre 2019

A travailler des heures et des heures assis devant un écran d’ordinateur porte, hélas, et bien souvent, des conséquences sur le plan des troubles musculo-squelettiques.

L’ergonomie joue donc un rôle très important, pour limiter ces risques et pour avoir ainsi une meilleure posture au travail.

L’espace de travail doit prendre soin de vous et il est donc important de ne pas ressentir de tensions, d’être gêné ou de ressentir des douleurs pendant votre travail.

Une chaise inconfortable,  engendre les mauvaises postures qui ont des conséquences, notamment, sur les dommages causés aux lombaires.

Pour en savoir plus sur l’ergonomie et les outils ergonomiques, suivez le guide…

ergonomie-mal-de-dos

L’ergonomie, c’est quoi ?

L’ergonomie est en quelque sorte l’étude scientifique des conditions de travail et plus précisément sur les interfaces personnes-machines.

Les ergonomes sont les personnes qui sont en charge de l’ergonomie, ce sont eux qui contribuent à la conception et à l’évaluation des environnements et équipements de travail.

Ainsi, pour savoir ce qu’est un bureau ergonomique, il faut savoir que celui-ci doit considérer différents critères, dont l’éclairage, la hauteur d’un bureau, la chaise et le moniteur idéal, un écran bien placé et positionné, clavier et souris ergonomiques pour soulager des articulations, sans oublier, les bons concepts en matière aussi d’aménagement de bureau que vous pouvez décourir sur https://www.ergo-academie.fr/ et d’autres sites spécialisés.

Les accessoires et environnement ergonomiques plus en détail…

L’éclairage est très important quand on travaille et encore plus sur un ordinateur, il faut éviter la fatigue oculaire qui peut engendrer des migraines, en sachant aussi que la lumière influe beaucoup sur l’humeur. Le parfait éclairage est donc, soit une lumière naturelle ce qui est le mieux, soit une lumière artificielle qui là ne doit pas être trop intense.

C’est reconnu, la lumière naturelle a tendance à réduire les niveaux de stress, à favoriser la concentration et améliorer le moral. Il est vrai que travailler en sous-sol ou dans un placard sans fenêtre n’est pas très réjouissant !

Un bureau avec des fenêtres est donc l’idéal, il faut cependant éviter de s’installer face aux fenêtres.

Pour un travail de bureau et sur ordinateur, il faut savoir prendre des pauses et si possible pendant celles-ci, prendre aussi le plus possible de la lumière naturelle. Pour ce qui concerne les lampes de luminothérapie, pour un meilleur confort de travail et selon les environnements concernés, il n’est pas rare qu’un ergonome puisse conseiller une lampe de luminothérapie.

Ensuite, il faut avoir également un bureau à la bonne hauteur, cela permet de taper sur le clavier avec les avant-bras et les mains parallèles au sol, d’avoir les pieds bien à plat au sol, il faut donc selon les cas, savoir jouer avec des éléments qui permettent d’ajuster les bonnes postures et les bons gestes. Il existe des plateaux qui permettent de réhausser le clavier et la souris, de pouvoir régler la hauteur du fauteuil ou de la chaise, de pouvoir régler la hauteur du bureau, de pouvoir régler la hauteur et l’inclinaison du moniteur. Chaque personne a ses propres besoins selon sa morphologie, en cela l’ergonomie permet de mieux s’adapter.

Après le bureau vient la chaise qui, pour être idéale doit être inclinable et réglable en hauteur, d’avoir des accoudoirs ajustables, et cette chaise doit absolument maintenir la colonne vertébrale et soutenir convenablement les lombaires. Il faut essayer son fauteuil ou sa chaise afin de trouver celle qui conviendra le mieux.

Pour l’écran ou moniteur, il faut considérer deux choses, la luminosité et le positionnement. La lumière bleue agit sur la qualité du sommeil c‘est bien connu aussi, il faut donc travailler avec un éclairage doux et des couleurs plus chaudes qui sont moins agressives. Pour le positionnement de l’écran, celui-ci doit être entre 50 à 60 cm de vous. La ligne supérieure de l’écran doit être à la hauteur des yeux ou en-dessous, trop haut, les tensions sur le cou se font ressentir. Il ne doit jamais être incliné de plus de 10 à 20°. Un écran est toujours installé perpendiculaire aux fenêtres pour éviter les reflets et pour limiter la fatigue oculaire.

Pour l’écran, il est possible de se faire faire des lunettes si des migraines existent, tout comme l’option anti-reflet peut aussi être intéressante.
Il est bon de faire des pauses aussi pour les yeux, ainsi, toutes les 25 minutes de frappe, il faut changer son attention…

Les claviers et souris ergonomiques sont aussi des outils intéressants pour limiter les troubles au niveau des articulations.

Ce sont deux éléments qui entrent en compte pour adopter la parfaite posture au travail. Bien évidemment, le silence est aussi d’une importance capitale pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions, les environnements bruyant provoquent aussi des troubles, aussi pour la concentration et pour l’attention, pouvoir entrer dans sa bulle est appréciable.

En termes de mal de dos, la bonne posture au travail est donc indispensable. En cela, la médecine du travail, offre des formations aux gestes et postures aux employeurs qui veulent prendre soin de leurs salariés et assurer ainsi une bonne productivité mais dans les meilleures conditions de travail. L’ergonomie est donc et de plus en plus entrée dans les moeurs des employeurs, et dans la prise de conscience des employés ! 

Click here to add a comment

Leave a comment: