• Home  / 
  • Bien-être
  •  /  Traiter le nerf sciatique efficacement : que faire ?

Traiter le nerf sciatique efficacement : que faire ?

27 juin 2017

La douleur causée par la sciatique s’avère souvent insupportable et les premières questions qui se posent sont quelles en sont les raisons et comment la soulager. Pour en savoir plus sur cette crise, il faut surtout se baser sur le trajet sciatique. Mais pour la traiter efficacement, il faut suivre ces quelques conseils.

Reposez-vous mais pas trop

En cas de maladie (n’importe laquelle), se reposer est le premier remède auquel il faut penser. En effet, la majorité des douleurs que l’on ressent est due à la fatigue. Donc prendre du repos est vraiment nécessaire pour soulager ces douleurs. Mais pour le cas de la sciatique, il est certes nécessaire de se reposer mais il ne faut pas en faire trop non plus au risque de ralentir la guérison. Le chef du service de médecine physique et réadaptation du CHU de Tours a déclaré que les douleurs neurologiques sont accentuées par la fatigue et majorées par l’activité physique. En termes plus simples, lorsque la douleur survient, reposez-vous, mais juste pendant un petit instant, puisqu’il vaut mieux être actif que subir la douleur en restant allongé trop longtemps.

N’oubliez pas les exercices physiques

Il s’agit ici de faire des étirements de manière douce, mais surtout pas avec une forte intensité. Ces étirements permettent de relâcher les tensions sur les muscles et ainsi soulager la douleur. Ce qu’il faut faire c’est d’étirer le muscle piriforme (muscle dans la jambe s’étendant en parallèle avec le nerf sciatique), et le muscle du bas du dos. Un des exercices qui réunit ces étirements est le suivant : s’allonger sur le dos avec les bras le long du corps et les jambes tendues, mettre un coussin en-dessous des genoux. Lever la jambe douloureuse et l’amener au-dessus de l’autre jambe en la gardant tendue. Faire douze répétitions lentes à peu près.

Pensez aux antidouleurs pour soulager la douleur

La sciatique n’est ni un virus ni un microbe donc son traitement consiste à la soulager. Les antidouleurs, comme leur nom l’indique, fait disparaitre la douleur et sont donc des traitements efficaces. Les antidouleurs pour la sciatique sont divisés en 3 catégories :

  • Les antalgiques

Ils ont comme fonction d’apaiser la douleur. Comme antalgique, le plus connu est le Paracétamol. Mais ce ne sont point des produits miracles. En effet, ils ne sont efficaces que pour des douleurs de faible intensité. Ils sont en vente libre en pharmacie mais pas besoin d’ordonnance du médecin. Toutefois, il ne faut jamais dépasser 3g de Paracétamol par jour.

  • Les anti-inflammatoires

Ils ont comme rôle de diminuer les inflammations.et ainsi de soulager la douleur. Il existe 2 types d’anti-inflammatoires : les non stéroïdiens et les stéroïdiens. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (en vente libre en pharmacie), comme l’Ibuprofène, sont efficaces pour traiter les sciatiques mineures. A noter qu’il ne faut jamais excéder la dose de 1,2g d’Ibuprofène. Pour les sciatiques chroniques, il faut se pencher vers les anti-inflammatoires stéroïdiens (sous ordonnance du médecin bien évidemment).

  • Les antalgiques de classe III

Le plus connu des antalgiques de classe III est la morphine. Ils ne sont utilisés que lorsque la douleur devient trop insupportable. Les antalgiques permettent de calmer totalement cette douleur. Ils ne sont accessibles que sous ordonnance du médecin vu qu’ils peuvent être très dangereux en cas de surdose.

Click here to add a comment

Leave a comment: